Sagesses ancestrales et transmission

Sagesses ancestrales et transmission

37507688-vintage-photo-stylis-e-de-bouquets-de-plantes-m-dicinales-sur-le-mur-en-bois-de-la-m-decine-base-deIl m’arrive souvent d’entendre des gens se plaindre qu’ils n’ont pas de mémoire… Et ça m’arrive aussi !

Comment faisaient les peuples aborigènes et les cultures à tradition orale pour mémoriser et transmettre toutes leurs connaissances et leur sagesse ? C’est une question que je me suis notamment posée lorsque je faisais, il y a des années de cela, ma formation d’herboriste et que je devais mémoriser tant d’informations sur les plantes, leur nom, leurs caractéristiques, leurs propriétés, leurs indications….
De nouvelles hypothèses sont résumées dans un article très intéressant. De quoi interroger notre  culture postmoderne, qui se croit si supérieure ! Vous est-il déjà arrivé de ne plus être sûr de votre propre numéro de téléphone, ou de ne pas savoir par cœur celui de votre meilleur ami, et de devoir consulter votre smartphone pour le vérifier…?

Enregistrer

La médiocrité au pouvoir ?

La médiocrité au pouvoir ?

AAEAAQAAAAAAAAeSAAAAJDNiYWViNDZiLTFhYjAtNGFhMi1hZjUwLTJlNjhiYjliYTIyNwSelon le philosophe québécois Alain Deneault « la société actuelle tend à promouvoir la médiocrité. Restez dans la moyenne, pensez mou, ne faites pas de vagues, serait le mot d’ordre ».

Je vois tous les jours à Intervalle des personnes qui me parlent de  démotivation au travail, de perte de sens, de  lassitude face au « système » dans lequel elles se sentent enfermées et bridées.

Ces personnes ont des compétences, des talents, des idées, des aspirations, des potentiels, qui souvent ne peuvent pas se déployer dans les structures existantes. Quel gâchis, le monde en a tant besoin ! Il faut créer un nouveau monde, de nouveaux systèmes, c ‘est à l’ordre du jour !

Voir l’article source

 

Peur du changement ?

Peur du changement ?

imagesLa nature nous donne l’exemple, par son extraordinaire capacité d’évolution. L’être humain peut avoir confiance dans ses capacités d’adaptation et d’entreprise, qui sont immenses. Un maître-mot: Oser !
« On a confiance quand on voit que la nature, toujours dynamique, ne cesse d’expérimenter; qu’elle n’est pas au bout de ses efforts et ne s’estime pas satisfaite de ce qu’un poisson du Dévonien se soit débrouillé pour devenir un bipède en chapeau de paille. » Loren Eiseley